La troisième histoire

Les principes de la Gestalt laissent au thérapeute une grande latitude dans son approche de chaque patient et de chaque relation thérapeutique. Que ce soit à travers la méditation, la danse, ou encore l’écriture, j’adapte mon accompagnement de manière créative et en fonction de mes ressentis. Cela peut parfois déconcerter certains patients habitués à des méthodologies plus rationnelles, mais ces expériences ont toujours des effets notables.

Thérapie et écriture

Cela fait 18 mois que je suis un homme de 78 ans que nous appellerons "J". La relation thérapeutique qui s’est nouée entre nous est particulièrement intéressante, tout comme l’utilisation de l’écriture pour rendre plus fluide l’expression de sa souffrance, notre compréhension mutuelle et l’efficacité de nos séances.

Journée d'étude thérapeutes à Rennes

Le 18 mars dernier, j'ai participé à la coordination d'une journée d'étude de thérapeutes à Rennes. Elle était centrée sur l'impact de l'actualité sur notre travail thérapeutique et a été l'occasion d'un "world café" que j'ai eu le plaisir d'animer.

Pantchika Van Houtte et Jean-Philippe Magnen

En collaboration avec Pantchika Cordova Van Houtte, j'ai animé un séminaire de deux jours pour le CJD Poitou Charentes mêlant deux activités de développement personnel : le Jeu du RoiReine et la réalisation d'un arbre de vie. Une expérience très intéressante, et notre animation en binôme a été vivement appréciée par les participants.

Accompagnement soins palliatifs

Depuis plusieurs années, j’accompagne des groupes dans l'analyse de leur pratique professionnelle dans différents secteurs tels que la protection de l’enfance, le social, le médico-social et la petite-enfance. Cette année, il y a une nouveauté marquante : j’anime des supervisions et groupes de paroles auprès d’équipes de médecins, soignants et de bénévoles accompagnateurs dans des unités de soins palliatifs.

Jeu du RoiReine

Je suis Gestalt-thérapeute, mais également animateur acrédité du Jeu du RoiReine. Cette méthode qui permet de développer son leadership propose une expérience enrichissante dans de nombreux contextes. En associant la Gestalt et le Jeu du RoiReine, je ressens une vraie congruence.

Gestalt-thérapie : une approche de la relation via la "co-errance"

Je pratique la Gestalt-thérapie ; une approche qui a ses spécificités, sa philosophie d’action et ses valeurs. Cet article n’a pas vocation à retracer l’historique de ce courant, mais d’exprimer la vision que j’en ai et la manière dont je l’applique au quotidien, d’opérer un pas de côté pour mettre en lumière ce qui m’apparaît essentiel dans cette psychothérapie.

Danser avec le chaos

En ce début d'année, j'ai été fortement inspiré par l'expression "danser avec le chaos", tirée du titre d’un livre de Jean-François Vézina, psychologue québécois. "Danser avec le chaos", pour moi, c’est accepter l’inattendu, l’inconnu ; pour le thérapeute que je suis, c’est accepter de ne plus savoir, de co-errer avec mon patient plutôt que de rechercher la cohérence tout le temps et à tout prix. La crise que nous traversons nous donne encore plus qu’avant cette opportunité d’aller explorer ce chaos intérieur en résonance avec celui que nous vivons à l’extérieur...  et finalement d’en ressortir encore plus vivant.

Jeu du RoiReine

Le jeu du RoiReine est un puissant outil pour mieux se connaître et développer son leadership. De fin janvier à avril, nous organisons un séminaire de six ateliers en visio qui sera supervisé par trois animateurs dont l'inventeur du jeu.

La Gestalt-thérapie, entre l’intime et le social

En cette rentrée que je ressens pleine d’incertitudes, après un été de ressourcement mêlant montagne et mer, j’ai envie de vous parler un peu plus de la Gestalt-thérapie. Vous dire pourquoi ce courant, cette sensibilité, m’accompagne depuis maintenant près de trois décennies à la fois comme patient, stagiaire, thérapeute. Vous dire en quoi je me sens aujourd’hui pleinement Gestalt-thérapeute, quel que soit le cadre et l’environnement dans lesquels j’interviens, et encore plus fortement dans la période de crise que nous traversons.