Une année pour éveiller nos consciences en toute responsabilité

En ces premières jours de la nouvelle décennie qui s’amorce, observer ce qui se passe dans le monde - prémices d’une nouvelle guerre mondiale dans le conflit Iran / US, incendies sans précédent en Australie, la biodiversité qui se dégrade dangereusement ce qui menace les équilibres naturels de notre planète, et plus proche de chez nous, des conflits sociaux de plus en plus clivés et violents - peut se révéler anxiogène.

Face à cela, en tant que thérapeute, je pourrais uniquement me concentrer sur l’accompagnement individuel ou collectif de mes patients ou stagiaires et me dire que ce travail suffirait pour calmer l’anxiété de chacun. Mais je ne le peux pas, et je ne le crois pas possible tant la société s’invite dans mon cabinet (par mes patients comme moi, dans la relation patient-thérapeute) et dans mes actions en dehors.

Aujourd’hui, les thérapies alternatives sont connues et plus "acceptées" par l’État et la représentation publique. Pour autant, il y a peu de solutions de prise en charge directe de ce type d’approches par la sécurité sociale pour les personnes en difficulté. J'ai choisi de m'engager auprès d'AlterSoin 44 qui s'efforce de pallier ce problème grâce à un réseau de praticiens solidaires. Présentation avec Malika Darmoungar qui a créé et dirige l'association.

J'ai récemment co-construit deux nouvelles formules de stage de développement personnel en collaboration avec des spécialistes d'autres disciplines : Anne Rainer (professeure de yoga) et Yves Gloaguen (professeur de pilates). Croiser les regards et les pratiques est toujours extrêmement enrichissant, et le premier stage a été une réussite.

Le Jeu du Roi et de la Reine

Animateur certifié du Jeu du RoiReine ©, j'apprécie énormément cette méthode et l'utilise depuis plus de trois ans dans de nombreux environnements différents. Je me réjouis donc de l'essor de l'association nationale et du succès que rencontre le jeu auprès de publics diversifiés.

Du chemin au jardin - Nantes

Le "nid" prend forme. Le "nid", c’est à la fois un lieu physique où je vis et travaille, désormais baptisé "Du chemin au jardin", et un espace de recherche et de développement personnel que je nourris à l’intérieur de moi-même depuis de nombreuses années. Cela s’accompagne d’un ressenti, celui d’une cohérence entre ce à quoi j’aspire, ce que j’imagine et que je projette, et ce qui se passe réellement dans ma vie personnelle comme professionnelle. En cette rentrée 2019/2020, je me sens donc pleinement congruent.

Méditation active Osho

J’ai lancé l’année dernière une série d’ateliers ouverts à tous permettant de découvrir la pratique de la méditation active selon Osho. L’expérience ayant été aussi réussie que stimulante, j’organise de nouvelles sessions à partir de mi-septembre. Pour vous mettre dans l’ambiance, (re)découvrez le contenu de ces ateliers avec un reportage, une vidéo ainsi qu’un podcast immersif.

Le Jeu du Roi/Reine

Fin mai 2019, j’ai animé, pour la première fois dans ce cadre, un atelier "Jeu du Roi/Reine" à destination des directeurs/directrices de collectivités. L’objectif était de leur permettre, à partir de ce jeu de rôles, de mieux appréhender leur pouvoir d’agir de leader, responsable au sein d’une organisation publique. Les retours furent très constructifs et positifs. Je vous en livre quelques-uns qui parlent d’eux-mêmes.

Depuis deux ans, je mène une démarche d’accompagnement et d’approfondissement au service de professionnels des secteurs éducatif, social et santé dans ce qu’on appelle communément l’analyse de la pratique. Quelques précisions sur ce type d’interventions.

Enfant intérieur

Un stage collectif est organisé les 9 et 10 juillet prochains à Nantes. Objectif : permettre aux participants de rencontrer leur enfant intérieur et, avec l'aide de deux thérapeutes, de dialoguer avec ce "moi" du passé pour mieux construire l'avenir.

Cabinet de psychothérapeute Jean-Philippe Magnen

On entend souvent dire que le métier de psychothérapeute est essentiellement un métier d’écoute. Je ne le conçois pas seulement ainsi. Je me sens être à la fois un observateur en écoute active et un participant qui s’implique, réagit, exprime à partir de ce qu’il est.

Si vous l'acceptez, ce site utilisera des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.