Je suis Gestalt-thérapeute

J’exerce mon métier avec engagement et passion pour accompagner individuellement et / ou collectivement les personnes vers un mieux-être. Pour cela, je m’appuie sur des valeurs "cardinales" : 

 

L’écoute

L'écoute renvoie à la présence à l’autre, à une situation. C’est un long chemin personnel et intime que d’arriver à être complètement centré et aligné pour écouter véritablement l’autre en présence. Réinstaurer une écoute active, profonde et présente dans la société du zapping et de l’artifice est, pour moi, une priorité à l’interaction de la transformation personnelle / transformation collective.

 

La coopération

La coopération plus que la compétition. Dans un monde, qui dès le plus jeune âge, nous inculque la loi du plus fort, de gagner ou perdre,  je privilégie la coopération. Aujourd’hui, en accompagnant psychologiquement des personnes ou des groupes, je privilégie un rapport d’égal à égal de coconstruction pour aller vers le mieux plus que le meilleur, pour essayer de se retrouver soi-même au plus profond sens du terme.

 

La confiance

Alors que la méfiance et le sentiment d’insécurité gagnent du terrain dans les familles, les institutions, les entreprises et plus globalement toute la société, il me semble fondamental de prôner la confiance, la confiance en soi, la confiance en l’autre en créant les contextes (de négociation, de groupes de parole, de démocratie locale...) où les gens apprennent, sinon à s'aimer, du moins à sortir des logiques de rivalité et de peur ancrées en nous depuis la nuit des temps... L’espace de thérapie ou d’accompagnement en est un, privilégié.

 

La diversité

L’écologiste que je suis aurait envie de dire "la biodiversité", tellement la diversité est une valeur qui va au-delà de l’humain et qui est au cœur de la réconciliation entre l’Homme et la Nature. La diversité est une valeur fondamentale du "vivre ensemble" : "je t’accueille et t’accepte tel que tu es. Tu es un humain, je suis un humain, nous avons des origines et des histoires différentes mais au coeur de chacun de nous un fil nous relie".

 

L’humilité

Souvent cette valeur apparaît désuète, molle comme un effacement, alors qu’aujourd’hui, reconnaître ne pas tout savoir, sortir de l’arrogance et être humble dans sa démarche et dans l’expression de ses positions est, pour moi, au cœur d’un nouvel être au monde. Les plus grands sachants qui acceptent de "ne plus savoir" sont sans doute les plus puissants et les plus sages humains de la planète.

 

La solidarité

Elle est pour moi l’opposée de la charité, car en étant solidaire on reconnaît l’autre dans sa situation, même en crise, et on le considère humain comme nous. En étant solidaire, à un moment donné et dans des circonstances qui le nécessitent, on tend la main vers lui pour l’aider, sans dévalorisation de ce qui l’est, tout simplement parce qu’il en a besoin. Cette valeur est pour moi très proche de la réciprocité, réciprocité globale comme valeur de vie. Je donne à un individu A parce que j’en ai envie et/ou qu'il en a besoin et je sais que même si ce n’est pas cet individu qui me donne en retour, cette qualité et cette ouverture m’amènera à vivre une situation inverse dans ma vie où quelqu’un me tendra la main quand j’en aurai besoin.

 


 

Qui suis-je ?

Je suis Gestalt-thérapeute depuis 2007, certifié par l’Institut Nantais de Gestalt, reconnu par le collège européen de Gestalt-thérapie. Je suis également animateur certifié du Jeu du Roi/Reine © (voir description synthétique en fin de document). Dans le cadre de cette formation, je me suis formé en méditation, notamment les méditations actives d’Osho que je pratique et développe aujourd’hui dans mes consultations, stages et ateliers. Ma formation de base n’est pas psy, j’ai un DESS en économie et développement local après une formation en école supérieure de commerce. J’ai par ailleurs été engagé en politique pendant 15 ans, adjoint au maire de Nantes puis vice-président du conseil régional et ai travaillé plus spécifiquement sur les questions d’écologie et de développement durable.

 

Quelle est ma pratique aujourd’hui ?

Je partage mon temps entre :

  • des temps de consultations de psychothérapie à mon cabinet avec des particuliers (50%) : individuels, couples, familles, adolescents
  • des groupes continus de thérapie (deux soirées par mois avec deux groupes de 10 personnes) en Gestalt que je coanime avec une collègue
  • des ateliers de méditation active (un par semaine et au cours de mes stages) 
  • des stages thématiques ponctuels (un par trimestre), Jeu du Roi/Reine *, Enfant intérieur
  • des sessions d’analyse de la pratique (cinq par mois de 2h ou 2h et demi par équipe) auprès d’éducateurs en institutions
  • des interventions en milieu professionnel (en moyenne deux jours par mois) autour des questions de « ressourcement et cohésion d’équipe », « gestion et résolution de conflits en intra »…

 

Quels sont les outils et démarches que j’utilise ?

Je m’appuie essentiellement sur la Gestalt-thérapie (définition en fin de document) dans ma pratique d’accompagnement individuel et collectif.
En complément, j’utilise le jeu du Roi/Reine ©, véritable jeu de rôles, qui vise à développer les forces et ressources inexploitées de chacun en s’appuyant sur une compréhension archétypale de la personnalité et des groupes.

Par ailleurs, je pratique les méditations actives d’Osho : Durant plusieurs années, Osho a soigneusement et précisément développé ses méthodes de méditation active. Il disait que jamais dans toute l’histoire de l’humanité on n'avait connu une époque où les gens soient si tendus, si incapables de se détendre, si stressés que les gens d’aujourd’hui. Osho a alors beaucoup travaillé à mettre au point des méthodes de méditation qui conviennent aux gens du XXIe siècle, des méthodes qui les aideraient à ralentir et à se détendre plus facilement. 

 

Qu’est-ce que la Gestalt-thérapie ?

La Gestalt propose une vision holistique de l’homme. Cette approche, parfois appelée Thérapie du contact, situe la construction de l’individu résolument dans son rapport à son environnement ; elle considère l’indissociabilité moi/monde ou "organisme-environnement". Cette prise de position pousse à travailler non pas sur une réalité objective du monde et de l’individu, mais sur la perception subjective de chacun et les phénomènes d’influence, d’impacts réciproques de l’un sur l’autre. L’un des cofondateurs de la Gestalt, le psychanalyste allemand Fritz Perls, a résumé par "Gestalt", du verbe gestalten, "mettre en forme, donner une structure signifiante". Autrement dit, dans cette méthode, chaque élément travaillé – par exemple, la façon dont on s’exprime face à autrui – est toujours replacé dans son contexte global, mis en relation avec les autres éléments de notre personnalité. Le but : reprendre contact avec soi-même en interaction avec le monde qui nous entoure, sous toutes ses formes.

La Gestalt est une thérapie humaniste qui s’inspire de la philosophie existentialiste. Elle fait partie de la famille des thérapies psychocorporelles et utilise souvent le jeu, la mise en scène des difficultés. Cet aspect ludique permet de comprendre l’origine de nos difficultés et d’expérimenter des pistes de solutions nouvelles. Elle se pratique dans des contextes et avec des objectifs très divers : en psychothérapie individuelle, en couple, en famille, en groupe, dans les organisations. 

 

Le Jeu du Roi/Reine ©

Le Jeu du Roi/Reine (JDRR) consiste principalement en un psychodrame spécifique mettant en jeu le conseil d’un royaume imaginaire. Il est une puissante métaphore pour révéler notre monde intérieur. Ce conseil est occupé par les grandes figures archétypes que sont le Roi/ la Reine, le guerrier, le bâtisseur, l’artiste, le sage, l’inconnu. Le Jeu du ROI/REINE est aussi une invitation à prendre en compte les niveaux corporels, émotionnels et énergétiques dans l’appréhension des situations de vie rencontrées et des chemins de résolutions. Les qualités intrinsèques d’une per- sonne, son scénario interne, ses croyances et ses conditionnements, sa vitalité, sa capacité à investir son énergie sont mises au travail. L’uti- lisation de techniques de psycho- drame permet la mise en valeur de ce monde interne et de la manière dont il affecte les choix de vie et les modes relationnels. Le Jeu du Roi/Reine s’adresse donc à toute personne en quête de mieux comprendre la réalité de son « pouvoir », sa puissance, d’améliorer sa conscience des processus internes qui l’agissent, de développer un pouvoir d’agir inspiré, libre et relié aux autres.

 

Les méditations actives d’Osho, une méthode de méditation pour le monde moderne

Toutes les méditations actives d’Osho (une cinquantaine, j’en pratique une dizaine :)) commencent avec une étape physique intense telle que de la respiration chaotique, de la danse, secouer le corps – tout pour aider la personne à se débarrasser des tensions et du stress qu’elle a accumulés. (Et s’offrir un entraînement physique vigoureux !). Ces étapes actives sont suivies par des étapes ultérieures de relaxation et d’immobilité en musique et/ou silence ; c’est durant ces dernières que la méditation peut survenir. Après s’être "épuisé" avec autant d’activité physique, il semble beaucoup plus accessible de s’asseoir ou s’allonger pour se détendre dans le silence et revenir à soi.

Si vous l'acceptez, ce site utilisera des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.