20 Mar 2017

« Plus qu’une transition, nous vivons une transformation profonde de nos façons de produire ou de consommer, mais aussi « d’être », et de « vivre ensemble » et de s’engager. Une période de ruptures et de choix, parfois difficiles, mais aussi une fantastique opportunité d’aller de l’avant et de progresser dans notre « quête de sens ». Être soi-même, dans ses dimensions cœur/esprit/corps, permet d’exercer pleinement ses capacités de leadership. » assurent les organisateurs de ces premières rencontres « Nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders »

Nantes, les 31 mars et 1er avril 2017

salle de la Carrière à Saint-Herblain (44)

Face aux défis économiques, sociaux, numérique et écologiques actuels, la transition de la société invite plus que jamais chacun à « prendre sa part » dans l’entreprise, le quartier, la cité, le territoire… Mais quel équilibre trouver entre engagement personnel et collectif ? Comment exercer son pouvoir d’agir sur soi-même et sur les autres ?

C’est tout l’objet des deux journées de rencontres « Nouveaux Pouvoirs, Nouveaux Leaders » organisées par l’association PsyPol, au cours desquelles une trentaine d’invités du monde de l’entreprise, de la psychologie positive, de la santé/bien-être ou de l’action citoyenne donneront des clés pour explorer et réfléchir ensemble au sens de l’engagement individuel dans la dynamique de transformation collective en cours.

Cette transition de l’organisation sociale, politique et économique dépend-t-elle de la prise de conscience des dirigeants/chefs d’entreprise/responsables ? Que signifie « pouvoir », et « leadership » aujourd’hui ? Où sont les vraies sphères d’influence et de puissance ? Quelle nouvelle gouvernance mettre en place dans les organisations/entreprises en transition ? Avec quelles méthodes ? Et comment convoquer l’intelligence collective ?

Tables rondes, témoignages, conférences mais aussi temps d’intelligence collective et ateliers permettront d’approfondir cet accompagnement du changement en invitant par exemple à :

  • mieux se connaître pour diriger et exercer ses responsabilités (dans les dimensions émotionnelles, psychologiques, spirituelles) grâce au jeu du roi ou à la méditation intégrative et de pleine conscience
  • interroger les fondements des pratiques managériales (croyances et représentations, idéologies, …) et savoir les renouveler…

De nombreux temps forts sont d’ores et déjà prévus :

  • Dominique Vincent présentera le Jeu du roi pour apprendre à accepter nos dimensions corps/cœur/esprit ;
  • le philosophe Patrick Viveret dialoguera avec le Maire de Nantes, Johanna Rolland sur la part de soi que requiert l’exercice du pouvoir ;
  • Jacques Lecomte apportera son expérience de la psychologie positive ;
  • Arnaud Riou, créateur de la voie de l’ACTE, abordera nos dimensions physiques, émotionnelles et spirituelles,

  • Guibert del Marmol, économiste, accompagnera les leaders sur la voie du changement intérieur,
  • Antonella Verdiani questionnera notre rapport à l’éducation,
  • Armel Le Coz nous fera réfléchir sur la forme que prendront les mouvements citoyens de demain…
  • et bien d’autres encore !

Tribune de Jean-Philippe Magnen

« Nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders », des rencontres à Nantes/Saint-herblain - les 31 mars et 1er avril - le pouvoir de l’amour plutôt que l’amour du pouvoir.

Voilà manifestement un sous titre qui entre en résonance, voire percute de plein fouet l'actualité de la campagne électorale : celle-ci témoigne plus que jamais la transition, la transformation profonde que traversent nos sociétés : de nos façons de produire ou de consommer, mais aussi « d’être », de « vivre ensemble » et de s’engager. Une période de ruptures et de choix, parfois difficile à vivre, mais aussi une fantastique opportunité de progresser dans notre « quête de sens ». Et la question du pouvoir et de ses transformations est au cœur de toutes ces transitions de notre société.

D'autant plus que face aux défis économiques, sociaux, numériques et écologiques, la transition de la société invite plus que jamais chacun à « prendre sa part » dans l’entreprise, le quartier, la cité, le territoire.

Mais, un constat s'impose : l'actuelle remise en cause des pouvoirs, entendus sous leurs formes traditionnelles, n’est pas suffisante. Il faut réfléchir à d’autres formes de pouvoir, à d’autres sphères, à d’autres méthodes, créer une culture commune du changement…Dans le champ du "politique", mais aussi dans les entreprises et dans les organisations où s'affirment les approches participatives et collaboratives, les individus et les citoyens expriment voire revendiquent déjà leur volonté d'agir. Les forces de transformations sont là, qu’elles soient suscitées par des nouvelles règles (en entreprises par exemple avec le mouvement des entreprises libérées) ou qu’elles émergent spontanément (action citoyenne type Ma Voix). Ce changement affecte bien sûr la figure du "leader". S'il exerce encore le pouvoir, ce leader est en même temps modelé par lui. Il lui faut donc se réinventer pour pouvoir agir autrement dans la société actuelle et de demain et quitter la posture de conquête et de domination pour se mettre « au service de… ».

La légitimité des nouveaux leaders est à ce prix, l’efficacité de leurs impulsions et la beauté de leurs projets aussi… Des projets qui ont du sens, bénéfiques pour les hommes et les femmes, reliés au vivant et cohérents avec ceux qui les portent méritent d’avoir du pouvoir, un véritable pouvoir, un pouvoir guidé par le coeur et non plus par les peurs, un « pouvoir avec » et plus un « pouvoir sur ».

C’est de tous ces sujets que nous allons débattre lors des premières rencontres « nouveaux pouvoirs, nouveaux leaders » à Nantes les 31 mars et 1er avril.

A DEMAIN !

 

Interview de Patrick Viveret

Article Ouest France Viveret NPNL 28 03

Programme et inscription  : https://www.weezevent.com/nouveaux-pouvoirs-nouveaux-leaders


Programme complet : site de PsyPol  - page Facebook

Newsletters : Newsletter 1 - Newsletter 2